Azur.

Son regard me traversait. Déchiffrant chacune de mes pensées. Je détournais mes yeux pour aussitôt revenir me plonger dans le ciel infini de ses iris. Là où je lisais ces deux mots qui résonnaient au rythme du battement de son cœur dans toute la gare.

Je t’aime.